6 points à prendre compte avant d’accepter un emploi

6 points à prendre compte avant d’accepter un emploi

Tout d’abord, bravo car votre profil intéresse un recruteur. Et maintenant, vous êtes sur le point d’accepter une offre d’emploi. Néanmoins, avez-vous bien pris en compte tous vos critères de choix de structure avant d’accepter ? Prenez un petit temps de réflexion pour vous assurer que l’entreprise réponde à vos aspirations. Pour vous aider, Inopia Finance vous suggère 6 questions que vous devez vous poser.

 

 

1 -Quels sont les valeurs véhiculées par l’entreprise ?

 

Pour vous donner un ordre d’idées sur les valeurs de l’entreprise, consultez son site internet, ses réseaux sociaux, sa chaîne YOUTUBE …. Celles-ci sont souvent communiquées pour véhiculer une bonne image de marque auprès du plus grand nombre.

Connaître les valeurs de l’entreprise va vous permettre d’appréhender l’ambiance, les ambitions et les enjeux de cette dernière dans le temps. Il vous conviendra de vérifier par la suite, l’adéquation avec vos propres valeurs.

 

2 - Quel est l’historique de votre potentiel poste ?

 

L’historique de votre poste va pouvoir en dire beaucoup sur son contenu. Collectez un maximum de données durant vos divers échanges avec l’entreprise, afin d’appréhender au mieux vos missions, comme par exemple :

  • Les enjeux/ difficultés du poste
  • Le style de management
  • La possibilité d’évolution
  • La turn over sur ce poste
  • L’attractivité des missions
  • L’atmosphère de travail
  • L’ambiance entre collègue

Connaitre l’ensemble de ces informations, va vous permettre d’appréhender le poste dans sa globalité et donc de vous épargner certaines surprises à son égard.

3 - Ce poste répond-t-il à vos objectifs ?

 

Au moment de votre candidature, vous n’avez peut-être pas tout anticipé sur l’environnement de travail. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions quant à vos réels besoins, objectifs et envies. Cette introspection vous permettra d’identifier ce qui est indispensable pour votre épanouissement personnel et professionnel.

Ne prenez pas le risque de mettre vos objectifs de côté, vous pouvez refuser le poste sans culpabiliser. Il est préférable de refuser cette opportunité d’emploi que de démissionner quelques temps après votre embauche

 

4 - Quels sont les atouts sociaux de l’entreprise ?

 

Une entreprise a souvent tout intérêt d’offrir des avantages sociaux aux employés. Premièrement, pour montrer aux salariés qu’elle se préoccupe de leur santé globale et de leur avenir. Secondement, les avantages sociaux aideront à attirer et retenir les talents.

C’est pourquoi, au-delà de votre futur salaire, l’entreprise qui souhaite vous recruter vous proposera très certainement des avantages sociaux. Renseignez-vous auprès de votre recruteur ou bien au service des ressources humaines pour en savoir plus !

Nous vous avons listé quelques avantages possibles ci-dessous :

  • Assurance santé
  • Tickets-restaurant
  • Chèques-cadeaux
  • Possibilités de télétravail
  • Congés payés
  • Partage des bénéfices
  • Voyages subventionnés
  • Remboursement de l’abonnement de transport
  • Primes
  • Heures de travail flexibles
  • Voiture de fonction
  • Salle de sport dans l’entreprise
  • Séminaire
  • Assurance invalidité

 

5 - Quelle est la flexibilité pour négocier votre salaire ?

 

Tout d’abord, n’ayez pas peur de poser la question. Il est tout à fait normal de s’interroger sur votre rémunération, surtout pour un poste qualifié qui nécessite des compétences particulières.

Si vous voyez que l’entreprise est propice à la négociation : prouvez votre valeur ajoutée, et en quoi celle-ci sera bénéfique à l’entreprise.

En revanche, si une entreprise vous laisse le sentiment qu’elle va vous proposer qu’un salaire fixe, sans aucune possibilité de négociation, cela montre potentiellement qu’elle sera inflexible sur certaines décisions.

 

6 - Quelle est la réputation de l’entreprise ?

 

Il est important de connaître la réputation de l’entreprise où vous allez éventuellement travailler. Au-delà de regarder sur les collecteurs d’avis en ligne, renseignez-vous sur la fréquence des crises et la manière dont celles-ci sont gérées. Cette connaissance vous permettra de vous préparer face à différentes situations que vous allez pouvoir éventuellement rencontrer.

 

 

La rédaction d’INOPIA FINANCE espère que nos conseils vous ont permis de vous mettre en conditions afin d’accepter la critique plus facilement.

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 27 octobre 2021
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Une enquête récemment menée par la DFCG et Décision Performance auprès d’entreprises de tous les secteurs et réparties dans 38 pays fait le point sur l’impact de la transformation digitale dans le mét...